Les murs ont des yeux derrière la tête

"Tout a commencé il y a longtemps, très longtemps... Assise sur un banc dans une charcuterie du fin fond de la Bretagne, une grand-mère attendait que Monsieur Yvon, son charcutier, s'occupe d'elle".

L'histoire de "Les murs ont des yeux derrière la tête" pourrait ainsi commencer mais au fil du temps, d'autres grands-mères assises sur d'autres bancs ont croisé d'autres histoires, aussi fortuites que cocasses.

Détail des programmes, cliquez ici !